Portrait de Florence et Lionel

Cette semaine, nous avons le plaisir de vous proposer le portrait de Florence et Lionel. Un couple de pongistes qui s’est rencontré au club.

Présentation croisée :

Florence : Lionel a 45 ans, il passe ses journées à faire des dessins et du coloriage ….pour la réalisation de plans de maisons et de bâtiments.

Lionel : Florence a 33 ans, expatriée du Nord, elle est venue s’installer dans notre merveilleux pays : l’Ardèche (et ils sont nombreux au club). Elle passe ses journées à dessiner aussi, coller des gommettes et raconter des histoires. Plus sérieusement, elle est éducatrice dans une crèche, elle contribue à l’éveil et au développement des enfants et a aussi un rôle dans le soutien à la parentalité.

Votre rencontre au club :

Florence : Quand je suis arrivée au club, Lionel était déjà adhérent depuis quelques années. Tout a commencé par une poignée de main et puis la suite… certains la connaissent…

Présentation du premier bébé de l’ATTAV :

« La suite » disions-nous, le 19/03/19, Lou est née, pour notre plus grand bonheur. Peut-être le premier « bébé ATTAV » ? Mais puisque le club existe depuis les années 60, nous ne savons pas tout…

Lou a aujourd’hui deux ans, elle est curieuse de tout, adore le fromage et le saucisson. Ses premières sorties dans le monde sportif se sont faites au sein de l’ATTAV, à l’occasion de tournois.

Quels sont vos centres d’intérêt communs ?

Les randonnées, le VTT, le sport en général, le bricolage, la bonne cuisine, « l’apého » (dixit Lou, qu’elle partage trèèès volontiers avec nous), et bien sûr le ping !

Florence décrit ce qu’elle aime le plus chez Lionel :

Sa capacité à trouver des solutions à tout, et sa polyvalence (il sait PRESQUE tout faire)

Lionel décrit ce qu’il aime le plus chez Florence :

Sa persévérance et sa détermination à atteindre les objectifs qu’elle se fixe

Florence décrit ce qu’elle aime le moins chez Lionel :

Il ne parle pas assez fort, ma surdité précoce n’arrange pas les choses

Lionel décrit ce qu’il aime le moins chez Florence :

Sa surdité précoce qui m’oblige à parler plus fort

Depuis quand pratiquez-vous le tennis de table ?

Florence : petite, c’est mon père qui m’a initiée à ce sport, je jouais avec lui dans le garage, ou avec ma sœur jumelle qui pratiquait le tennis. Mes parents m’ont pas mal soutenue et encouragée. J’ai joué dans plusieurs clubs sarthois, mais toujours en loisirs. À mon arrivée en Ardèche, j’ai intégré ce super club ATTAV, en loisirs également.

Lionel : J’ai commencé à jouer au ping avec un pote Sylvain. Puis en 2006, je me suis inscrit au club de Tennis de Table d’Aubenas, où j’ai fait la connaissance de Fred, Hélène, Sylvian, Jérôme, Louis et Antho. J’ai commencé la compétition dans les années 2010, j’ai intégré le bureau d’abord en tant que membre, puis j’ai accepté le poste de trésorier pendant quelques années. Ça a été un véritable plaisir de travailler en collaboration avec Jean-Paul et Laurence.

Un bon souvenir pongiste en commun :

Le TOP 16 à Antibes où l’on a pu s’approcher de Timo Boll.

Ce que le club de l’ATTAV représente pour vous :

Un club à la fois sérieux sur le côté sportif et aussi très convivial. C’est un plaisir de venir taper la balle, partager des sorties, des repas, avec un groupe très ouvert !

Un petit mot de fin ?

On a hâte de retourner à la salle pour tous vous revoir !

Florence en pleine action
Lionel initiant les jeunes lors du Ping Tour

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.