Portrait du président de l’ATTAV

Après avoir découvert le portrait de Jérôme la semaine dernière, cette seconde partie sera consacrée à son rôle de nouveau président de l’ATTAV.

Qu’est-ce que le club de l’ATTAV représente pour toi ?

Pour moi un club de ping, c’est une association de bénévoles qui se retrouvent autour d’un point commun : le tennis de table. Les uns sont passionnés, d’autres découvrent notre sport, chacun doit pouvoir s’impliquer, s’exprimer s’il le veut. L’ATTAV fédère ces personnes autour de performance et de projets communs.

Ton parcours au sein du club ?
Parcours de joueur

Je suis arrivé en 2003 j’avais à peu près 1450 points et nous jouions en D1. J’étais le joueur le mieux classé du club ! Cela n’a pas duré longtemps !

Parcours d’entraîneur et de formateur

En arrivant au club je me suis intéressé aux entraînements, car il y en avait peu. Les joueurs faisaient leurs propres entraînements. Dans mon ancien club, nous avions un entraînement collectif régulier et je trouvais cela important. C’est pourquoi, j’ai décidé de passer un diplôme d’entraîneur de premier niveau à Valence. Ensuite, je me suis surtout occupé des jeunes. Puis Laurence, Jean Paul et Bruno Duchon Doris sont arrivés et ont donné une nouvelle dimension à l’entraînement. En effet, ils ont permis l’ouverture d’une école de tennis de table le mercredi après-midi. À ce moment, nous avons également décidé de créer un créneau féminin. Je me suis emparé de cette belle opportunité. Ensuite, Alexandre est arrivé pour continuer le travail réalisé par Laurence et Jean Paul.

Pour ce qui est de l’arbitrage j’ai commencé en 1998 je voulais devenir arbitre nationale. J’ai abandonné l’idée … pour l’instant ! Grâce aux époux Weber, j’ai continué dans l’arbitrage en devenant formateur d’arbitres. Cette formation m’a servi et me sert encore aujourd’hui dans ma vie de tous les jours et dans le ping bien sûr. À ce titre je remercie la FFTT et surtout le corps arbitrage (une famille dans la famille).

Parcours de bénévole et dirigeant

Depuis l’âge de 16 ans, j’ai toujours été un bénévole « actif » dans l’ensemble des clubs dont j’étais membre. J’aime le partage entre tous … même si parfois c’est chaotique. Il y a tellement de bons moments, les repas partagés et leurs anecdotes en sont un superbe témoignage. J’ai été trésorier, secrétaire , entraîneur (assimilé) mais avant tout un joueur passionné de ping.

Pourquoi as-tu choisi de devenir président ?

Je n’avais jamais rêvé de cette fonction , je savais que ce poste demanderait énormément de rigueurs et ce n’est pas mon point fort. Je vais en profiter pour progresser ! À ce propos, j’ai pris la décision de remplacer Jean-Paul, car je me savais soutenu par de nouveaux membres motivés et par un tuteur toujours présent.


Tes objectifs pour le club à court terme ?

Je souhaite poursuivre dans un premier temps, le sillon tracé depuis quelques années.

Le premier objectif est de remplir à nouveau la salle de pongistes, il en va de la survie du club.

Le second objectif est que chacun trouve sa place au sein de notre association. Je suis persuadé qu’elle peut servir de tremplin à chacun pour réaliser des ambitions que nos choix de vie ne nous proposent pas. Par exemple, entraîner c’est partager son savoir son expérience, arbitrer c’est faire appliquer des règles et prendre confiance en soi.

Tes objectifs pour le club à moyen terme ?

La pratique régulière du tennis de table conditionne l’amélioration des performances. Notre club bénéficie de la présence d’un entraîneur diplômé permanent, profitons en. En effet, nous sommes les seuls en Ardèche à avoir cette chance.

1/ Que les joueurs et joueuses le désirant face un bilan avec notre entraîneur, de leur compétence et trouve un programme adapté à leur objectif. Je profite de cette occasion pour remercier Alexandre pour son professionnalisme.

2/ La mixité au sein de notre association est un objectif important.

– Avoir toujours un réservoir de jeunes conséquents 50 % (grâce aux cours du mercredi entre autres).

– Garder un taux de féminines avec un minimum de 30 % (réserver un créneau féminin).

– Pouvoir accueillir des personnes en situation de handicap physique et/ou mental (nous sommes adhérents à la fédération française du sport adapté, nous avons monté des projets clubs pour favoriser leurs venues).

3/ Favoriser les initiatives conviviales (Soirée à thème, Tournois, Loto, Repas, Rando…).

4/ La crise du Covid nous a démontré que notre site internet restait un moyen de communication important, il faut continuer à le développer et surtout le tenir à jour.

Un petit mot de fin pour nos licenciés et nos éventuels futurs pongistes

À partir du 9 juin, nous allons pouvoir retourner à la salle, nous entraîner et nous revoir dans le respect des règles sanitaires en cours.

Concernant cet été, le gymnase de Roqua étant réquisitionné comme centre de vaccination nous ne pourrons pas réaliser nos tournois d’été ainsi que notre stage. En revanche, nous devrions pouvoir jouer exceptionnellement à la salle de Montargue certains soirs ainsi que les mercredis après-midi. Les non adhérents au club pourront venir s’essayer moyennant une petite contribution à fixer (2 ou 3 euros).

Pour la saison 2021/2022, tout devrait rentrer dans l’ordre.

Bonne nouvelle, nous ferons une ristourne conséquente sur les nouvelles adhésions pour les membres de notre association ayant pris une adhésion en 2020/2021.

Photo prise lors de l’AG en juillet 2020

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.